Un éleveur à la pointe

Francis Gaillac

81120 Teillet

56 Blondes d’Aquitaine
72 ha SAU
33 ha de céréales
33 ha de prairie
6 ha surfaces ensilées

 

Francis Gaillac travaille l’alimentation du troupeau avec l’appui de David Molinier, TC EVIALIS Solevial, et est approvisionné par les Ets Doumerg, distributeur EVIALIS à Albi (81).Il est animé au quotidien par 3 enjeux majeurs : la qualité de la génétique, la propreté des installations et le bien-être de ses animaux. 

La génétique est le premier point sur lequel M. Gaillac est intransigeantSes génisses proviennent de la station raciale de Casteljaloux, 100% des femelles sont inséminéesavec échographie systématique à 40 jours. Une attention particulière est portée à la santé des vachesPlutôt que d’investir dans la vaccination, M. Gaillac applique un programme alimentaire azoté et minéral à la fois simple et rigoureux. Il distribue 0,7 kg/j d’AZOLIS CLASSIC et 90 g/j de minéral PRIM’OLIGO AO d’octobre à avril. Il apporte ensuite au pâturage les seaux STAR BLOC OLIGO’STIM livré par le distributeur Ets Doumerg. 

“L’autre spécificité de l’élevage porte sur la brumisation, destinée au confort de tous.” 

Le brumisateur de 40 mètres, placé le long des cases à veaux, a représenté un investissement de 7 000 €, auquel s’ajoute les 240 € annuels de consommables. Les vêlages ayant lieu toute l’année, il en résulte une brumisation permanente des cases, tant pour éviter les excès de température et de poussières que pour assainir l’air respiré. Les résultats constatés étant une réduction de température estivale de 6 °C, un excellent confort respiratoire en hiver, conforté d’un ajout d’huiles essentielles à base d’eucalyptus et enfin, une forte réduction du nombre de mouches. 

Un autre point de vigilance réside en la désinfection des box de vêlage et le nettoyage du cordon ombilical à la naissance. Au démarrage, la prévention respiratoire et digestive des jeunes veaux est sécurisé par un apport de bassines minérales STAR BLOC PHYTO-PULMOX. Les statistiques tenues depuis 20 ans, impressionnent, puisque sur 1 420 vêlages cumulés, on a dénombré 1 446 veaux nés, soit une prolificité de 102 %. Et la succession d’améliorations a fait chuter la mortalité néo-natale à seulement 1,4 %, contre 4,5 % antérieurement. En résumé, l’intervalle vêlage-vêlage est 370 jours, comparés à environ 400 jours pour la race blonde (1 mois de gagné sur l’IVV !), et la perte annuelle est à présent inférieure à 2 veaux ! 

La dépense alimentaire consistant en trois tonnes de correcteur AZOLIS et d’une tonne de minéral OSVIOR équivaut à 43 € par vache. Le gain calculé sur la base d’un mois d’IVV économisé pour 56 vêlages représente presque 5 veaux gagnés/an, soit 6 200 € de vente supplémentaire. Par vache présente, il s’agit de 110 € de revenu supplémentaire. En résumé : 43 € investis pour 110 € gagnés, le bénéfice de M. Gaillac est de 67 €/vache, sans compter les gains annexes (frais vétérinaires, IA ,etc …) 

David MOLINIER, SOLEVIAL 

Marc GREMONT, EVIALIS 

Contactez un expert Evialis

    1000 caractères maximum